vendredi, 26 janvier 2018

Avec Florence, sur le chemin des courses 1 !

Chers amis de la blogosphère!

Avant de partir, je vais reprendre pour vous le chemin des courses.

Articles déjà publiés sur mon ancien blog.

Chemin des courses du 16 octobre 2012

Comme Nantes est un gros chantier depuis plusieurs mois, nous avons pris le chemin de la gare, au lieu du chemin habituel. C’est bien l’automne avec ses arbres qui prennent une belle couleur bronze !

Ce chemin passe par le jardin des plantes où je vous avais emmenés voir les camélias !

1.jpg

Là, arrivé à la Gare Nord, j’ai pris au zoom, le clocher torsadé du bâtiment des Compagnons du Devoir du Tour de France qui se trouve à côté de la Gare Sud.

2.jpg

Maintenant, nous arrivons face au château des Ducs de Bretagne !

3.jpg

Puis, après avoir traversé le pont de chez LU où passe la voie de chemin de fer, puis le pont Aristide Briand qui enjambe « Madeleine »un des bras de la Loire, nous arrivons sur l’île Beaulieu. Ce sont des anciens marécages où l’absence d’habitations avait permis de laisser libre cours aux inspirations des architectes « modernes ».

4.jpg

Si je n’apprécie pas ce genre de construction, par contre, la déco de la route me plait bien. De verdure comme partout à Nantes, des luminaires que je trouve jolis et le ciel Breton que j’aime par-dessus tout avec ses nuages et sa luminosité incomparable !

5.jpg

Après avoir traversé l’autre bras de Loire « Pirmil » nous arrivons près de la petite gare des busways. Ces busways, entre le bus et le tram, circulent sur des voies exclusivement pour eux. Mais sans rails comme des bus normaux. Ils sont articulés, très larges et très longs et leur carburant est le gaz. Ils sont de la marque Mercedes Benz.

6.jpg

La petite gare des busways,

7.jpg

Maintenant, prenons les Pas Enchantés qui longent la Loire. Les graminées sont bien jolies avec leurs plumets argentés et les arbres commencent à se déshabiller !

8.jpg

9.jpg

10.jpg

11.jpg

Alors que je faisais les courses, Paul qui m'attendait avait pris cet arbre doré en photo. Mais, pour que nous restions quand-même sur les Pas Enchantés, je les avais mis en arrière-plan avec un petit montage. C’est une œuvre à quatre mains !

12.jpg

Après les courses, nous retournons vers Nantes et les graminées sont maintenant tout près de moi. Mes photos sont à contre-jour et le ciel est plus pâle, comme délavé !

13.jpg

14.jpg

15.jpg

La ramure automnale, la vue sur la Loire, l’île Baulieu, et moi dans le rétroviseur !

16.jpg

A très vite les amis pour d’autres « chemins des courses »

 

Comme me l’avait si poétiquement écrit Albert Lupus :

« Paul est à présent le passager de tes souvenirs »

 

Avec un grand merci pour votre gentillesse et votre fidélité, je vous envoie mes 4 bonnes bises bretonnes.

Florence