mercredi, 14 septembre 2016

En remontant la Sèvre 13 !

Avant de continuer nos escapades de 2016 des bords de Sèvre, je republie mes articles intitulés : « En remontant la Sèvre » récupérés sur mon autre blog que je supprime. Ainsi, vous aurez la chronologie des bords de Sèvre depuis sa confluence avec la Loire, puisque nous partons de Nantes. Beaucoup avaient déjà été publiés sur mon 1er blog.

Je vous offre cette rediffusion de manière accélérée : tous les jours environ.

Ceci a déjà été publié le 30 juillet 2014

La Sèvre Nantaise à Pont Rousseau !

5ème partie en quatre temps : La Morinière rive gauche

-2-

Le port de la Morinière.

J’étais bien dans ce petit bateau !

1.jpg

Et vous les amis ? Je vous avais laissés dans le grand bateau et j’espère que vous avez été confortablement installés et que vous êtes tous là, prêts à me suivre ?

2.jpg

Car nous continuons notre balade par ce magnifique après-midi du 27 mars 2012 ! 

Il y a tout un troupeau de charmants bateaux qui attendent sagement leurs équipages.

3.jpg

Regardez, ils sont blottis les uns contre les autres pour se protéger ou se tenir chaud !

4.jpg 

En face, sur la rive droite où nous étions l’autre fois, un autre troupeau ! Mais là, ce sont de jolies vaches rousses qui nous regardent de loin et qui attendent que les bateaux reprennent vie pour les voir passer. Ce sont des animaux très curieux les vaches, et qui s’intéressent à tout ! Vous voyez que je ne vous racontais pas des bêtises lorsque je vous avais laissé dans un pré à vaches ! 

5.jpg

En février 2014, les prés touchés par les intempéries de ce début d’année, sont vides. 

6.jpg

En remontant le long du Quai Léon Sécher, cette vieille demeure attend que sa vigne vierge reverdisse et que ses massifs refleurissent !

7.jpg

Nous y sommes retournés en août 2013, et j’ai pris ces photos depuis ma place de passagère avec la fenêtre ouverte.

8.jpg

Zoom sur la maison,

9.jpg

Puis sur les hortensias !

10.jpg

Maintenant, nous retournons au 27 mars 2012 et près de l’eau pour continuer le chemin « en remontant la Sèvre ».

11.jpg

Voici que le paysage change et devient plus sauvage en nous éloignant du port.

12.jpg

13.jpg

Et en février 2014 sous un rayon de soleil, les pauvres saules cassés par les tempêtes de l’hiver ont dû être mutilés. Cela me rend bien triste ! 

14.jpg

15.jpg

Mais la Sèvre a repris sa vie normale et se dépêche, car elle sait que Pirmil, le bras gauche de la Loire, l’attend avec impatience pour l’enlacer !

16.jpg 

La suite de la balade sera pour demain, si vous n’êtes pas fatigués de me suivre ! 

A demain mes amis ! Je suis heureuse de votre visite et vous remercie pour votre com, auquel je répondrai. J’irai vous voir dès que possible !

Florence