jeudi, 11 janvier 2018

Avec Florence la vie continue !

Chers amis de la blogosphère!

 

Ne pouvant pas vous proposer de nouveaux articles car je suis dans un chantier indescriptible puisque je dois partir d’ici.

Je vous propose un article déjà publié en 2014

Je retourne au tout début de ce siècle lorsque j’étais encore dans ma vie d’artiste.

Je vais vous montrer un projet de rénovation d’une vieille étable, pour en faire une petite maison de campagne. Ce fut mon dernier travail !

Plan de campagne ! 

1ère partie  

En plein cœur de la Bretagne, dans un environnement boisé, vallonné, sans trop d’exploitations agricoles, une petite étable d’autrefois était à vendre.

1.jpg

Mais, il fallait voir si elle pouvait être transformée en un petit nid douillet pour deux vieilles filles voulant passer leurs retraites dans un endroit tranquille et s’adonner au plaisir du jardinage. 

Pour ce qui était du jardinage, pas de problèmes à mon avis : grand terrain doté d’une bonne terre agricole pour verger, potager et jardin d’agrément, sans oublier le bois de chauffage qui ne manquait pas,

2.jpg

ni les restes du matériel agricole !

3.jpg

Pour la maison, peut-être une autre histoire, vous le verrez plus loin !

4.jpg

Il fallait mon imagination débordante pour voir ces vieilles dames couchées dans les crèches, à l’instar du petit Jésus ! Mais le bâtiment, bien que petit, me sembla suffisant comme pied à terre pour deux personnes.

5.jpg

Bien-sûr, je fis d’abord les plans d’une façon traditionnelle en prenant les métrés, bien comme il faut, et couchant le tout sur des feuilles quadrillées. Comme cela n’offre pas beaucoup d’intérêt, je ne vais vous montrer que les plans que je fis avec mon ancien logiciel de transformation de photos.

Pour ce faire, je me suis servie de mes photos : celles prises lors des différentes visites de l’étable, mais aussi celles de bois, volets, fenêtres etc…, glanées sur des catalogues et arrangées pour l’occasion !

Avant de vous montrer les plans au sol de l’intérieur, je vais vous montrer deux idées de façade :

La 1ère laisse les ouvertures à leurs dimensions initiales, avec volets intérieurs pour les fenêtres du bas, et volet roulant pour celle du haut.

6.jpg

La 2ème, modifie la grandeur des ouvertures :

agrandissement des fenêtres vers le bas avec volets battants, réduction de la grande porte pour obtenir l’ouverture normale d’une porte fermière et légère modification du chapiteau de la fenêtre de toit.

7.jpg

 Le travail pour réaliser des images convenables à montrer fut très ardu, car il y avait de hautes herbes et autres saletés devant l’étable, et j’ai dû bidouiller pas mal mes photos pour obtenir quelque chose de propre !

Finalement, c’est un peu des deux façades que les personnes choisirent : les petites fenêtres de la 1ère et la porte fermière de la seconde. La façade étant au nord et pas loin de la route, pas de problème d’avoir de petites ouvertures. (Evidemment, la vitre de la porte fermière était protégée par un volet amovible !) 

La suite sera pour la prochaine fois

Avec un grand merci pour votre gentillesse et votre fidélité, je vous envoie mes 4 bonnes bises bretonnes.

Florence

Commentaires

Bonsoir Florence et merci de nous montrer ces belles photos. Superbe rénovation ! Les deux idées de la façade sont très chouettes ! Et voilà comment une ancienne étable devient une petite maison de campagne. BRAVO et merci pour cette série de photos. Bon courage pour les épreuves que tu traverses en ce moment. Je pense à toi. Je t'envoie quatre bises parisiennes !!!... A bientôt.

Écrit par : Nancy | jeudi, 11 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

bonsoir Florence , merci du partage et souvenirs que tu as su mettre avec tes photos d'avant ! bravo à toi d'avoir su faire les plans et +++ ! pour que cette maison revive !! c'était une très jolie maison !!! pour tous les deux !!! merci de continuer à publier pour nous , je pense que Paul te l'avais dit !! ... je te fais de gros bisous belle fin de semaine a + merci pour tes coms et +++

Écrit par : bebert33 | jeudi, 11 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Bonjiour Florence.
Merci de nous reproposer ce reportage que je ne connaissais pas. J'imagine qu'il y a du travail. Et tes photo sont très parlantes. J'attends la suite mais à ton rythme car j'imagine que tu n'as pas que cela à faire.
Je t'embrasse ma chère Florence.

Écrit par : Albert Lupus | jeudi, 11 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Bien sûr, puisque nous sommes dit-on seulement de passage sur cette terre QUE LA VIE CONTINUE. Et il y aura encore des jours agréables. Tu as fait j'en suis sûr, tout ce qui était humainement possible. Alors prends de la vie tout ce qu'elle a de bon. Sans regret !
Nous te retrouverons toujours avec plaisir sur nos PC. Bien amicalement. LE DINOSAURE;

Écrit par : Henri | jeudi, 11 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Ah je ne savais pas - ou avais oublié - que tu avais aussi fait ce genre de choses! C'est très intéressant et je me demande comment cette charmante étable va devenir un "cottage"... Je suis un peu étonnée que les dames aient choisi, finalement, le moins de lumière avec la porte plus étroite et les petites fenêtres, mais je ne doute pas que le résultat aura été joli. Vrai aussi que les fenêtres refroidissent une façade, surtout si exposé au nord...

J'attends la suite! Désolée que tu doives partir de chez toi, zut alors!!!

Je t'embrasse bien fort!

Écrit par : Edmée De Xhavée | vendredi, 12 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Kikou Florence
Je me rappelle très bien ton article et j'avais beaucoup apprécié les transformations de cet étable. Tu avais fait du très bon travail. Je me rappelle les plans que tu avais proposé :-)
Je te souhaite du courage pour finir ton déménagement et j'espère que tu pourras un peu souffler après. Je t'embrasse bien fort. .... gros bisous de Mimi la bretonne mignone. ...

Écrit par : Mimi du Sud | samedi, 13 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Coucou Florence
je me rappelle très bien de ces photos de rénovation de cette grange. Je te souhaite bon courage pour ton déménagement. J’espère qu’après, ça ira mieux pour toi. Je te fais de grosses bises

Écrit par : chantal33300 | samedi, 13 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Florence,

je me souviens de ce billet. Tu en as fait des choses dans ta vie. j'aurais été incapable d'effectuer ce travail.

te voilà dans les cartons. Je sais ce que c'est et je compatis.
Je t'embrasse bien fort
( pour ma part, je suis toujours sur mon tournesol)

Écrit par : Martine | dimanche, 14 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire