samedi, 07 octobre 2017

Balade vendéenne de 2013 : de Montaigu aux Herbiers !

Bonjour les amis de la blogosphère !

J’ai un peu de temps pour vous mettre la suite de notre balade vendéenne du 27 mai 2013 et publiée en août 2013 sur mon ancien blog.

L’état de santé de Paul est stationnaire, mais depuis le 30 septembre il est à nouveau hospitalisé car je me suis déplacée des vertèbres et ne peux plus m’occuper de lui. J’espère vite me remettre pour qu’il puisse à nouveau être auprès de moi.

De m’occuper un peu de notre vie blogosphérique me fait du bien, avec vous je me sens moins seule. Mais, comme je vous l’avais déjà écrit, revoir ces photos où Paul était encore notre chauffeur me rend bien triste.

*****

Voici cet article vendéen que j'avais publié en août 2013

Nous vous avions laissés près des remparts du château de Montaigu !

1.jpg

Paul regarde bien si tout le monde est là !

2.jpg

avant de reprendre la route : la N 137

3.jpg

vers Saint Georges de Montaigu !

Traversée par la N 137 (Saint-Malo / Bordeaux),

à 4 km au sud-sud-est de Montaigu, la commune couvre une superficie de 3 361 hectares.

Saint-Georges-de-Montaigu est située au nord-nord-est du département de la Vendée dans sa partie bocagère et au confluent de deux rivières : la Petite Maine et la Grande Maine qui se rejoignent au nord de la commune pour former la Maine. 

Puis, pris sur Wikipédia :

Deux siècles environ avant J.-C apparurent dans la région les Pictons. Ce sont l’une des nombreuses tribus celtiques venues de l’est et probablement d’Asie. Certains groupes continuèrent jusqu’à la mer et devinrent pêcheurs. D’autres stationnèrent dans le bocage et probablement sur le territoire de ce qui deviendra St-Georges et devinrent cultivateurs. Ils cultivèrent des céréales, des plantes textiles. Ils élevèrent de grands troupeaux de porcs. Ils forgèrent le fer et créèrent des armes et des bijoux. Ils vivaient dans des cabanes en torchis recouvertes de chaume. En cas de danger, ils se réfugiaient dans des camps retranchés situés sur des collines ou au confluent de ses deux rivières.

Il est fort probable que de nombreux habitants du St-Georges actuel soient les descendants de ces tribus celtes, Pictons… (dont moi, puisque j’y ai des ancêtres)

4.jpg

Je n’ai pas trouvé de renseignements sur l’église.

5.jpg

Pour mes gourmandes !... et aussi pour une jolie architecture !

6.jpg

Façades de la grande rue !

7.jpg

8.jpg

Puis nous continuons sur la jolie N 137 !

9.jpg

Sur la carte, je vois qu’il faut tourner ici, aux 4 Chemins de l’Oie,

10.jpg

pour arriver à Vendrennes. Mais nous n’avons pas le temps de nous y arrêter !

11.jpg

Un peu d’Histoire :

A 10km à l’ouest des Herbiers, Vendrennes se situe au cœur du pays insurgé pendant la Révolution où plus de 80 maisons furent brulées. C’est le 21 février 1794 qu’eut lieu le grand massacre de Vendrennes. Vers 1790 il y avait environ 800 habitants et en 1801, il n’en restait pas 340, et pourtant en 1809, la moitié des bâtiments détruits étaient reconstruits. L’église, Notre Dame de Vendrennes fut achevée en 1856 

Les panneaux nous indiquent plein de choses intéressantes à voir, mais le temps presse et nous avons hâte d’arriver chez nos amis Ginette et Guy !

12.jpg

La cité tient une partie de sa renommée de la brioche vendéenne !

La Brioche est ancrée dans le paysage gustatif vendéen depuis le Moyen Age.

Puis, au XIXème siècle, des boulangers eurent l'idée de tresser la pâte : c'est la naissance de la brioche tressée, telle qu'on la connait aujourd'hui. 

Site de la boulangerie pâtisserie :

http://www.brioche-de-vendrennes.fr/fr/boulangerie_vendrennes_vendee_85.html 

De fabrication artisanale la "Brioche de Vendrennes" existe depuis 1932 et garde toujours la même saveur. Marque déposée depuis 1977

13.jpg

Puis nous continuons notre route vers les Herbiers bien protégés par ce beau crucifix et la Vierge Marie.

14.jpg

Des tenues maraîchères et de vertes prairies bordées d’arbres !

15.jpg

16.jpg

et nous arrivons aux Herbiers !

17.jpg

Nous n’irons pas dans la ville même, nous n’en avons pas le temps !

Sur notre chemin, de jolis et amusants ronds-points !

18.jpg

19.jpg

Gros plan pour vous montrer quelques détails : un moulin et une alouette représentant le Mont des Alouettes que nous verrons plus tard, et des abeilles !

20.jpg

Puis en compagnie de jolies vaches,

21.jpg

nous grimpons jusqu’au Mont des Alouettes

22.jpg

où nous dominons à 231m.

23.jpg

Nous croisons les moulins et la chapelle que nous verrons mieux au retour !

24.jpg

25.jpg

Les ajoncs en fleurs comme en Bretagne

26.jpg

et les vaches, voisines occasionnelles de nos amis, nous montrent le chemin !

27.jpg

La prochaine fois, nous prendrons le chemin du retour !

Je suis heureuse de votre visite et vous remercie pour vos coms ! Mais aussi pour votre soutien et votre gentillesse ! Oui, un grand merci ! J'irais vous mettre des coms dès que possible.

Florence

Commentaires

Bonsoir Florence. Même si j'admire beaucoup tes reportages photos, je suis davantage préoccupé par tes problèmes familiaux. Permets-moi de te parler de mon expérience. Après plusieurs mois de mauvaise santé ma femme réside actuellement dans un home. Et je t'assure qu'elle revit. Ce qui n'aurait pas été le cas en restant à la maison, malgré le suivi d'un personnel infirmier. Contrainte et forcée, tu as dû choisir la moins mauvaise solution. Il en va de ta santé aussi. Qu'aurait fait Paul avec une femme "cassée" ?
Mes meilleures pensées pour vous deux. Henri.

Écrit par : Henri | samedi, 07 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Ma pauvre Florence, tout cela pèse bien lourd sur ton dos, en voici la preuve... Ne pouvez-vous a voir une aide à domicile pour certaines choses au moins? Je comprends que Paul et toi ayez envie d'être ensemble avec un semblant de vie normale, mais tu ne peux assumer tout toute seule...

Tout ça est bien triste, et oui, j'aime revoir ces belles photos mais il y a un côté amer à tout ça...

Repose-toi bien en tout cas, dis à Paul que je pense bien à lui et je t'embrasse très fort!

Écrit par : Edmée De Xhavée | dimanche, 08 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour Florence !
Je me suis reconnu à travers tes photos !
Le Mont des Alouettes...nous y avons pique-niqué...un des moulin tournait ses ailes !
C'est une très belle halte !
Courage à vous deux
Amicalement,
Daniel

Écrit par : Daniel | dimanche, 08 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

C'est une période moche pour vous deux mais déjà le fait de savoir qu'il y a "l'autre"(même éloigné), ça réconforte. Courage et bisous à vous deux!

Écrit par : C.-L. Desguin | dimanche, 08 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

bonjour Florence , mais j'ai loupé ce bel article et photos !! et pour toi ...te déplacée des vertèbres ! dur dur , coucou à Paul en espérant qu'il soit bien à l’hôpital ... ! et votre balade est superbe et les brioches je connais bien , j'en ai encore acheté fin Août 8 grosses pour nous et les voisins ! trop bonnes et pas chère ! hi hi hi , belles églises , les ronds-points j'aime ! le moulin ah oui il est magnifique !:!!! la petite chapelle et ++++ ! merci à tous les deux et prend soin de toi surtout pour que Paul puisse rentrer ! mais il ne faut pas vouloir tout faire toute seule ! il faut se faire aider par une aide ménagère ou infirmière et ... amicalement gros bisous a+ belle semaine
merci pour tes coms ... je n'ai reçu ta news ? je vais voir ?

Écrit par : Bébert du 33 | mardi, 10 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

J'adore toutes ces petites chapelles...

Écrit par : Petite Jeanne | mercredi, 11 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire