jeudi, 06 avril 2017

Balade sur la Côte de Jade : (3) De Tharon à Pornic !

 

Notre chauffeur n’est toujours pas assez bien pour reprendre le volant, aussi pas de nouvelles balades en perspective. De toute façon, nous avons à terminer celle faite en mars 2013 sur la Côte de Jade.

3ème partie : de Tharon-Plage à Pornic.

Cette 3ème partie est aussi longue que les précédentes aussi je vous laisse une semaine pour voir les photos et, si vous en avez envie, lire les explications.

Coucou les amis !

Nous sommes toujours au 4 mars 2013, avec toujours le même superbe temps et je vous invite à monter en voiture pour longer la Côte de Jade !

Je vous avais laissés sur « mon » remblai ! Maintenant, nous quittons Tharon et la plage du Cormier et prenons la route côtière de Port Giraud.

1.jpg

Nous avons le soleil de face, donc beaucoup de photos en contre-jour ! J’aime bien cette luminosité qui donne un effet de brume !

2.jpg

Encore des pêcheries !

3.jpg

Une bouée toute déboussolée d’être sur la dune !

4.jpg

Sur les boulevards : Port Giraud, la Tara, la prée… les plages du Mouton, de la Gravette, de Joaland… se succèdent jusqu’à Préfailles !

5.jpg

6.jpg

Là, le contre-jour qui nous offre une belle luminosité et un côté un peu mystérieux. Je verrais bien la partie droite peinte à l’encre !

7.jpg

Des pêcheries, des rochers chevelus de goémons, des dunes verdoyantes, des jetées et digues qui s’avancent pour offrir un havre de paix aux bateaux et, au loin, une langue d’océan qui va s’unir au ciel, ou à la pointe Saint Gildas pâlie sous le soleil !

8.jpg

9.jpg

Un autre contre-jour qui nous offre des ombres chinoises avec ses pins ou ses lampadaires originaux en forme de voiliers stylisés !

10.jpg

Nous faisons une petite incursion dans la campagne côtière avec de beaux mimosas pour nous saluer et des champs verdoyants pour reposer nos yeux !

11.jpg

12.jpg

Puis nous retrouvons l’océan avec la capitainerie de la pointe st. Gildas !

Comme je n’y trouve aucun intérêt, nous en resterons là !

13.jpg

*****

Sur toute la baie, les pêcheurs sont les rois !

- A pied, vous pouvez trouver des moules, des huitres, des palourdes et des boucots qui sont les crevettes grises ainsi que des bouquets qui sont les crevettes roses.

Vous pouvez ramasser lorsque la marée se retire loin, outre des bigorneaux et des berniques, des crustacés comme les crabes etc...

- Pour les pêcheurs à la ligne, du haut des jetées des ports, les bars, les éperlans, les anguilles… peuvent se laisser prendre à leurs hameçons.

- Ceux qui aiment les bateaux, et s’ils restent près du rivage, ils peuvent pêcher le bar, le maquereau ou la « margatte avec une turlutte » c’est-à-dire, pêcher une sèche avec un ustensile de pêche en mer, formé d'un morceau de plomb entouré d'hameçons. Maintenant, s’ils vont au large, ils peuvent ramener des dorades ou des congres.

- Et bien-sûr, il y a aussi, la possibilité de louer une pêcherie (j’ai déjà évoqué les pêcheries lors de notre visite de Tharon).

***** 

Et voici Préfailles dont l’origine est une source miraculeuse.

14.jpg

15.jpg

Pour l’origine balnéaire de Préfailles, un peu d’Histoire tirée du Net : 

Le Dr Guépin, célèbre médecin et scientifique nantais du 19ème siècle, louait avec ses confrères les vertus curatives de l’eau chlorurée et ferrugineuse de la source de Préfailles, favorable aux anémiques, aux chlorotiques, aux fiévreux, aux femmes enceintes et à d’autres infections. (Note de Florence : Oui, vous avez bien lu «… aux femmes enceintes et à d’autres infections. »)

Un jour de 1788, révélant les vertus de la source ferrugineuse, un médecin bouleverse le destin de Préfailles. Entre autres fléaux, l’eau combat les maladies infectieuses, alors très répandues. C’est l’arrivée des premiers curistes. La pratique des bains de mer, qui se développe en France dès 1810 pour des raisons thérapeutiques, accroît bientôt la fréquentation de la station. Sur la Grande Plage, les premières cabines font leur apparition en 1843. On comptera en 1924 pas moins de trois rangées de tentes fixes ou mobiles, ces dernières évoluant en fonction des marées.

En 1846, l’établissement de bains ouvre ses portes. Agrandi, embelli au fil des années, il devient casino en 1923. Un casino sans roulette ni machine à sous, équipé de chambres, d’un restaurant, d’une pâtisserie, de salles de bridge, de bal et de spectacle. Le bâtiment brûlera mystérieusement en 1945.


***** 

Je doute que Paul, notre chauffeur, soit un Saint, mais ici St. Paul à son bar brasserie !

16.jpg

Petit air de vacances de la Belle Epoque, le Grand Bazar, construit en 1900 par les compagnons de France, n’a pris que quelques rides.

17.jpg

Ce vrai bazar où l’on trouve de tout : épicerie, papeterie, cadeaux souvenir, jouets, quincaillerie, droguerie, etc… appartient à la famille Deffain depuis sa création. Une collection très rare de cerfs-volants du début du XXème siècle appartenant à leur aïeul créateur du Grand Bazar y est exposée. Si vous voulez en savoir + je vous joins l’URL : (Très intéressant !) http://www.carnetdevol.org/Deffain/Prefailles.html

On imagine des tenues de bains à frou-frous pour des bambins rieurs, des hommes en pantalons de flanelle, soulevant leur panama de paille pour nous saluer, des dames s’abritant sous des ombrelles et relevant d’un geste gracieux leur longue jupe volentée.

***** 

Belle vieille demeure joliment restaurée !

18.jpg

En ce 4 mars 2013, la nature s’éveille peu à peu, et les mimosas embaument !

19.jpg

20.jpg

Nous nous sommes trompés de route et avons raté la côte de Préfailles. Nous reprenons le bord de mer à la plage du Porteau !

21.jpg

22.jpg

 Nous empruntons la corniche du Porteau que je vous laisse admirer !

23.jpg

24.jpg

25.jpg

Nous sommes maintenant aux Sablons avec sa plage en contre-bas, sa corniche  et sa rue à Sainte-Marie-sur-Mer !

26.jpg

27.jpg

28.jpg

Pornic sera pour la prochaine fois !

A bientôt donc mes amis pour la suite !

Je suis heureuse de votre visite ! Merci pour votre com, auquel je ne pourrais toujours pas répondre, mais j’irai vous voir dès que possible !

Florence

Commentaires

bonjour Florence et Paul ! ah oui un Saint Paul rien que lui hi hi hi ! et que de belles photos et paysages !! ah oui le ciel bleu , la mer et ... , le contre jour ou hi hi soleil ! merci à vous deux pour le partage de vos balades ! mais bientôt vous allez pouvoir repartir !! je l'espère !! le soleil est là donc ... gros bisous belle fin de semaine a+ amicalement

Écrit par : bebert du 33 | jeudi, 06 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Que de beaux paysages !!! Magnifique le bazar à l'ancienne, style Art Déco....j'aime. Cela apporte un doux parfum de souvenirs !!!
Je vous embrasse tous les deux très fort. Le beau temps est là avec beaucoup de douceur. Cela nous fera du bien à tous.

Écrit par : Maliloulea | jeudi, 06 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Kikou Florence et Paul,
De belles photographies au beau ciel bien bleu et belle balade sur la corniche au bord de mer ...
et très bon clin d'oeil pour Paul ;-)
Pas très présente sur la blogsphère, on vient de finir l'extérieur de la maison, propreté et nettoyage du
jardin,fêté mon anniversaire et l'anniversaire de mariage, visite aussi de la famille de Bretagne pendant quelques jours
à la maison :-)
Et maintenant on profite du beau temps pour se balader :-) .....
Bonne et agréable soirée à vous deux et gros bisous :-)

Écrit par : Mimi du Sud | jeudi, 06 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour Florence.

Une belle côte que j'ai pu apprécier il y a quelques années, ayant un cousin à St Brévin.
Dommage toutefois qu'au mois d'août, il y ait tant de monde. Heureusement tes photos si agréable nous préserve de la marée humaine. Originale la forme des lampadaires.
Meilleurs voeux de rétablissement à Paul et grosses bises à toi .

Écrit par : Albert Lupus | jeudi, 06 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Magnifique, le Grand Bazar! Nous en avions un aussi à Verviers, même époque mais il a brûlé dans les années 30 je pense, et depuis nous en avons un "art déco" mais bien mal en point et plus du tout mis en évidence avec les immeubles trop modernes ou trop pourris qui l'encadrent désormais....

Mais merci pour cette belle promenade ensoleillée, et j'aime aussi cet effet de brume qui réchauffe l'ambiance...

Bon rétablissement à notre ami Paul et profitez du soleil! Bises de Liège où il ne fait pas chaud!

Écrit par : Edmée De Xhavée | vendredi, 07 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Quel plaisir ces visites sous le ciel bleu!
Cote de Jade! un joli lieu qui mérite bien son nom.
Quand à Préfailles, je ne connais que grâce aux visites sur les blogs.
Bises à vous deux et bon week end.

Écrit par : Petite Jeanne | vendredi, 07 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour Florence
Tu nous met l'eau à la bouche
Quand je vois ça...j'ai envie de partir lol
Certaines photos mon rafraîchit les souvenirs
Bonne semaine à vous deux
Daniel

Écrit par : Daniel | lundi, 24 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.