jeudi, 22 septembre 2016

En remontant la Sèvre 20 !

Avant de continuer nos escapades de 2016 des bords de Sèvre, je republie mes articles intitulés : « En remontant la Sèvre » récupérés sur mon autre blog que je supprime. Ainsi, vous aurez la chronologie des bords de Sèvre depuis sa confluence avec la Loire, puisque nous partons de Nantes. Beaucoup avaient déjà été publiés sur mon 1er blog.

Je vous offre cette rediffusion de manière accélérée : environ tous les jours.

Ceci fut déjà publié le 6 octobre 2014

La Sèvre Nantaise à Vertou !

- 1-

Côté du Chêne et contournement pour aller quai de la Chaussée des Moines !

2.jpg

Les mois et les années ont passé, et la sèvre a coulé sous le pont du Chêne. Mais, grâce à la magie du Net, nous sommes toujours le 27 mars 12 et le beau temps nous accompagne jusqu’à Vertou. Paul a donc garé sa voiture et nous allons faire une balade à pieds.

Avant d’aller au bord de l’eau, admirons le panorama : 

1.jpg 

En haut à gauche les vieilles maisons du Chêne. Au milieu tout en haut sur la colline les restes du moulin à vent (1817) et dessous les nouveaux bâtiments (construits à l’identique) des chantiers navals des frères Burreau. Puis à droite le moulin Gautron du nom de celui qui bâtit cette minoterie sur la rive gauche de la Sèvre à la fin du 19ème siècle. Elle eut une courte vie en tant que minoterie, car Auguste Gautron mourût en 1909. Des décennies plus tard, en 1946, la municipalité vota l’achat du moulin pour en faire un abattoir qui fut fermé en 1971. Et enfin, après d’autres années d’inactivité, en 1978, la mairie donna son accord pour y créer un atelier de céramique et de poterie, puis, une association « Centre d’expression et de créativité du Moulin Gautron ».

(J’ai glané le fond du texte sur le site de la Mairie, mais aussi dans mes souvenirs et sur les dires d’amis artistes qui fréquentent ce lieu.)

Je zoome sur le vieux moulin à vent et la ribambelle d’enfants qui va le visiter. 

3.jpg

Que de souvenirs pour moi ce vieux moulin ! Bien des midis, il abrita mes repas loin de la cantine que je détestais. Mais à l’époque j’y étais bien tranquille, il n’était pas un but de sorties scolaires, il était juste pour l’écolière que j’étais !

 En faisant un quart de tour à droite, nous apercevons la flèche du clocher de Vertou.

4.jpg 

 Comme je vous l’expliquais précédemment, la région vertavienne fut depuis toujours considérée comme un lieu propice à l’habitat humain. Des fouilles ont permis de retrouver une vingtaine de haches en pierre polie, des auges en pierre meulière remplies de flèches en silex, les ruines d'un tombeau garni de poteries brisées et d'ossements humains, mais aussi les vestiges de villas mérovingiennes… Mais c’est au début du 7ème siècle que le bourg de Vertou connut son 1er grand développement. Saint Félix, l’évêque de Nantes, y envoya son ami Martin (Saint Martin de Vertou) pour évangéliser la région. (J’ai glané le fond de ce texte sur le site de la Mairie) 

Là, petit arrêt au bord de l’eau, à peu près à l’endroit où je m’étais assise autrefois… 

5.jpg

… pour peindre cette aquarelle : Des arbres et de la végétation en moins, des façades qui ont rougi, des bateaux qui ne semblent plus lever l’ancre, un ciel bien bleu, mais c’est quand-même un peu la même chose. 

6.jpg

Sous le moulin, au pied de la colline du Chêne, ce bâtiment en bois est « l’Atelier ». 

7.jpg

L’Atelier fonctionne depuis le 1er décembre 1998. C’est un lieu d’expositions qui accueille de manière régulière des artistes qui ont la satisfaction d’exposer leurs œuvres sur les bords de la Sèvre. Avec le moulin Gautron, il constitue un espace idéal pour les artistes et les visiteurs.

Il fut acquis et entièrement réhabilités par la ville de Vertou. La nouvelle architecture est calquée sur l’ancienne et s’intègre parfaitement au paysage. (J’ai glané le fond du texte sur le site de la Mairie, dans mes souvenirs et sur les dires d’amis artistes.)

C’est là qu’étaient les chantiers Burreau, naguère chantiers de constructions navals, là où naquirent les Hirondelles. Vous vous souvenez des bateaux à vapeur qui naviguaient entre Pont Rousseau et Vertou et faisaient escale à la Morinière ?

8.jpg 

Mais en ce beau jour de mars 2012, près du pont du chêne, plus d'Hirondelles avec ses passagers d'une autre époque, mais un couple très sympathique avec leur petit toutou

9.jpg

et aussi, des coincoins ! 

10.jpg 

« Maman, les ptits bateaux qui vont sur l’eau ont-ils des jambes ?... » 

11.jpg

Les vieilles maisons du Chêne, comme les bateaux, ont les pieds dans l’eau.

12.jpg

Nous quittons le Chêne pour nous rendre en face, côté de l’écluse. Comme je suis fatiguée, nous ne prendrons pas à pied la Chaussée des Moines, mais la voiture pour contourner Vertou.

Nous arrivons rue du Pont de l’Arche qui nous conduit vers les collines du chêne et 

13.jpg

celle du Beau Séjour vers la Chaussée des Moines et les bords de la Sèvre.

14.jpg 

Elle porte bien son nom cette rue du Beau Séjour et ce doit être idyllique de vivre là, dans ce bel environnement ! 

15.jpg 

Ce 27 mars 2012, les arbres, à l’exception des saules, sont encore en jupons et n’ont pas revêtus leurs robes printanières !

16.jpg

Nous arrivons près de la Sèvre, où le soleil d’après-midi nous fait de l’œil. 

17.jpg

Vous la voyez la belle, elle file vite vers la Loire qui va bientôt lui ouvrir son lit !

A demain mes amis pour la suite ! Je suis heureuse de votre visite ! Merci pour votre com, auquel je répondrai. J’irai vous voir dès que possible !

Florence

Commentaires

bonjour Florence , merci pour toutes ces infos et tes photos si belles ! quelle belle nature et ce bord de l'eau j'aime gros bisous bel am A+ amicalement

Écrit par : bebert du 33 | jeudi, 22 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

C'est moi qui te remercie pour tes compliments !
Oui, l'endroit est vraiment très agréable et nous aimons y aller passer quelques heures de temps à autres.
Bises bretonnes bien amicales et bon après-midi à vous deux !
Florence

Écrit par : Florence | jeudi, 22 septembre 2016

Bonjour Florence,
Un peu moins bucoliques que d'autres vues, mais reste le charme de la (re)découverte.
Bises

Écrit par : Albert Lupus | jeudi, 22 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Oui, c'est un peu documentaire !
J'aime la vue sur le vieux moulin à vent, peut-être par ce que nous sommes de vieux amis ?
Bises bretonnes cher Albert !
Florence

Écrit par : Florence | jeudi, 22 septembre 2016

Encore une belle promenade dans le passé proche, l'histoire moins proche, et des lieux au soleil le long d'une belle eau qui a ses secrets... Le soleil, nous l'avons même en Belgique pour l'instant, un magnifique "été indien" vigoureux...

Bon week-end Florence!

Écrit par : Edmée De Xhavée | vendredi, 23 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Nous c'est pareil depuis hier, mais je doute que cela dure encore longtemps, dommage !
Bises bretonnes chère Edmée !
Florence

Écrit par : Florence | samedi, 24 septembre 2016

Les commentaires sont fermés.